hotels agadir séjour casablanca vacances el jadida riads essaouira visite fès vacances marrakech hotels meknès hébergements merzouga hotels oualidia hotels ouarzazate voyage rabat voyage tanger
Francais

Tanger

La ville...

Tanger, est une ville du nord du Maroc. Chef-lieu de wilaya, peuplée de près d'un million d'habitants, elle est la 4e ville du royaume, sa capitale d'été et sa principale porte sur l'Europe.
Tanger est située dans la baie éponyme, ouverte sur l'extrémité occidentale du détroit de Gibraltar, à environ 15 kilomètres des côtes espagnoles. D'abord établie sur la colline de la kasbah, la ville s'est progressivement étendue sur les massifs la bordant à l'ouest en direction du cap Spartel (plateau du Marshan, Vieille Montagne) puis, au long de la plage, en direction du cap Malabata.
Tanger ‘la blanche’ est la porte d’entrée du continent Africain.

Un peu d’histoire...

La situation géographique et stratégique de Tanger l'avait destinée dès sa fondation à une histoire hors du commun. Rarement ville a été plus convoitée !
Ville d'Afrique la plus proche de l'Europe, elle a été longtemps convoitée pour sa position stratégique. Depuis sa fondation au IVe siècle avant J.C., Carthaginois, Romains, Phéniciens, Berbères, Vandales, Espagnols, Portugais, Français et Anglais se la sont âprement disputés.
Après une présence phénicienne, dont il subsiste deux petites nécropoles, la ville fut réellement fondée au IVe siècle avant J.C., par les Carthaginois qui en firent un comptoir (Tingi). En 146 avant J.C., à la chute de Carthage, la ville est rattachée à la Maurétanie et devient une colonie romaine (Tingis) liée à la province d'Espagne. Tanger prend une telle importance, qu'elle devient, vers le IIIe siècle, la capitale de la Maurétanie Tingitane. Au Ve siècle, Tanger est occupée par les Vandales. Libérée sous le règne de Justinien, au début du VIe siècle, elle est rattachée à l'empire byzantin.
Le général omeyyade Moussa Ibn Noussaïr s'intéresse à Tanger pour sa position stratégique et c'est de là qu'en 711, commencera la conquête de l'Espagne par les troupes de Tarik Ibn Ziad, à qui Gibraltar, entre autres, doit son nom (Djebel Tarik la montagne de Tarik). Pendant les cinq siècles qui suivent, les dynasties du Maroc, les Arabes d'Egypte, de Tunisie et d'Espagne se disputent la souveraineté de Tanger. Les Idrisides, maîtres de Volubilis, les Omeyyades d'Espagne, s'affrontent à son sujet pendant plus d'un siècle. Au milieu du Xe siècle, les Fatimides de Tunisie y étendent leur autorité. En 1075, les Almoravides en deviennent maîtres jusqu'en 1149 date à laquelle la ville passe aux Almohades. Elle s'inféode aux Hafsides de Tunis avant de devenir mérinide en 1274.
Après trois tentatives et trois échecs, les Portugais s'en emparent en 1471 et l'occupent pendant un siècle après lequel les Espagnols s'en emparent, pour la perdre aussitôt au profit du Portugal, avant d'être cédée à l'Angleterre en 1661. Dès 1679 Moulay Ismaïl (Empire Cherifien Alaouites) entreprend le siège de Tanger qui lui est abandonnée en 1684, sur décision de Charles II estimant son occupation par les troupes anglaises inutile et beaucoup trop coûteuse.
A la suite de l'aide apportée par le sultan Abderrahman à l'émir algérien Abd El-Kader, les Français lancent sur Tanger un raid de représailles dirigé par le prince de Joinville qui bombarde la ville en 1844 et démantèle les fortifications.
Les rivalités européennes pour le contrôle de la ville, porte entrouverte sur le Maroc, démarrent en cette fin de XIXe siècle. La France, l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Allemagne multiplient les missions diplomatiques et commerciales pour placer leurs pions mettant la ville au centre des rivalités internationales.
Le 10 avril 1947, le sultan Mohammed V, accompagné du prince héritier Moulay Hassan (futur Hassan II), prononce à Tanger le premier discours qui fait référence à un Maroc unifié et indépendant rattaché à la nation arabe. En 1956, avec l'indépendance du Maroc, la conférence de Fedala (8 au 29 octobre) rend Tanger au Maroc.

A voir... à découvrir...

Tanger garde à jamais les traces de son incroyable histoire avec pour héritage cette ambiance cosmopolite si particulière. Elle est plus une ville à vivre qu’à visiter.
Cependant, Son cadre privilégié (océan, mer, montagnes, forêts et cultures), son climat tempéré, ses monuments et ses musées ont séduit bien des artistes du monde entier. Et quels artistes ! Eugène Delacroix, Henri Matisse, Jean Genet, Truman Capote, Joseph Kessel, Samuel Beckett pour n'en citer que quelques-uns, ont vécu à Tanger…

Au niveau climatique...

La province de Tanger se distingue par un climat humide et doux. Les variations de températures sont faibles.
En été, l'ardeur du soleil est tempérée par les vents d'est. La température moyenne en août est de 23°C. Idéal pour profiter des belles plages de la ville ! En hiver, la température moyenne est supérieure à 12°C.